05 juin 2007

The boy with no name

J'aime bien travis. Son chanteur à une bonne tête et semble assez futé, à la limite du chafouin avec son accent.
Je les ai connu alors qu'ils ne l'étaient pas, ou pas vraiment. Premier album "the man who" avec un single assez confidentiel à l'époque "why does it always rain on me ?" (que j'avais acheté à Auchan avec mes sousous oui madame !) Un album possédé de balades incontournables, de mélodies à tomber. Certes, la voix, n'a rien d'extraordinaire, les arrangements sont jolis, voire coquets mais bon. Ce qui fait la force de travis ce sont ses mélodies, ses petites chansons qu'ont ne peut s'empecher de chanter sous la douche.

Vu que j'en étais à la genèse, je continue. Second album et boom ! carton avec "sing" qui va même réussir à saturer tout le monde en France, relayé par un gros logo rouge et blanc d'une radio. Gros succès et on les attend donc au tournant avec leur 3e opus "12 memories" , beaucoup moins intéressant et qui va faire retomber le soufflé aussi vite qu'il avait gonflé. Et sort ces jours-ci, le 4e de la ligné !

Juste avec la pochette, on sent bien que les 4 ont souhaité retourner à la veine des 2 premiers albums avec leurs pochettes distanciées où on aperçois vaguement le groupe (je ne sais pas si c'est tjrs le meme photographe, mais je trouve le concept très réussi : c'est une bonne alternative entre ne pas montrer sa tronche et la coller en gros plan, genre album de R'nB, bien joli, bien appreté). Et pour une fois, le contenant est cohérent avec le contenu. On retrouve le travis d'avant. Percutant, sympathique, bien foutu. Bon c'est surement pas le disque de l'année mais c'est tellement agréable que je voulais vous en faire profiter ! En écoute sur la droite comme d'hab !

29 mai 2007

Appel à témoin

Le très électrifiant Claude François a dit un jour "le téléphone pleure" répondant ainsi a Nino Ferrer qui chantait "gaston y'a le téléphon qui son". Ces hauts dignitaires de la chansons populaires françaises avaient-ils compris que 20 ans plus tard, Tartare et moi même voudrions changer de portable ? En tous cas, je fais appel à votre expérience pour nous donner des conseils sur ce futur achat (pour moi ce sera un truc de base (genre le sony ericson V630I) et pour Tartare, evidemment, le phone le plus snob possible ;-). N'hésitez pas à nous dire si celui que vous avez (ou avez eu), est recommandable ou défintivement à jeter. Merci d'avance !

Thanatorama, experience interactive après la mort...

Glauque, étrange, bien foutu ! Une immersion après la mort histoire de savourer l'instant présent :)


28 mai 2007

Cocorosie

Harry : Je sais je sais, avec un nom comme ça vous allez tout de suite penser au nom de scène de Chandler à sa grande époque zizi jeanmaire. Que neni ! Les cocorosie sont un duo de jeunes femmes assez atypique dans le monde musical indé. Si je vous en parle, c'est que les filles viennent de sortir leur 3e album, intitulé " The Adventures Of Ghosthorse & Stillborn".
Pas de bol, je trouve cet album assez chiant. Là où leur premier album touchait dans le mille avec des morceaux proche de la boite à musique déginglée, ceux-ci sont plus recherchés travaillés, mais perdent justement ce côté bric à brac qui faisait leur grand charme.

Je préfère donc vous faire écouter "good friday" de "la maison de mon coeur" (titre français mais elles sont bien américaines) qui est d'ailleurs la musique de la pub kenzo "amour" et qui multiplie par 100 l'intensité du spot.

Précipitez-vous sur cet album !

P.S : info people (pour Tartare car c'est pas sur yahoo...) : une des deux est la girlfriend de Devendra Banhart :)

25 mai 2007

Et si c'était Brugge la ville idéale ?

Bruges est l'une des plus belles villes d'Europe, elle est appelée « Venise du Nord » car elle possède de nombreux canaux.
Ce n'est donc pas un hasard si, depuis l'an 2000, son centre historique figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Au détour des ruelles sinueuses et des canaux romantiques, plusieurs musées riches et variés évoquent l'histoire captivante et mouvementée de la ville. Je vous conseil principalement le musée de la bière (on apprends bcp sur la ville en général d'ailleurs), le musée du diamant avec la démonstration d'une taille de diamant.

Le centre de Bruges recèle un grand nombre de maisons moyenâgeuses et d’édifices religieux que vous pourrez découvrir à pied.
Le Markt, Grand-place de Bruges entourée de belles maisons médiévales, constitue un bon point de départ pour votre visite de la ville. Cela vous plongera tout de suite dans une atmosphère pittoresque.
Enchainer directement par la visite du Beffroi, visible depuis le Markt vous permettra tour à tour d’admirer l’intérieur moyenâgeux du beffroi et de découvrir une vue panoramique de la ville.
De là, vous apercevrez entre autres le Burg, petite place pavée à deux pas du Beffroi. Vous y verrez l’hôtel de ville gothique, l’ancien palais de justice ainsi que la basilique Saint Sang.
Quelques centaines de mettre plus loin vous pourrez visiter l’Eglise Notre-Dame, vous y verrez une sculpture en marbre de « la Vierge et l’enfant », réalisée par Michel Ange.

Ville touristique par excellence, Bruges a tout ce qu'il faut pour se détendre. Ses hôtels confortables et sa cuisine font l'unanimité. La ville compte de nombreux restaurants de premier plan, des bistrots branchés, de bars agréables, mais beaucoup aussi d'espace vert pour sa balader à pied comme à vélo.
Ensuite dans ma ville idéale n'oublions pas le coté shopping ! là encore il y a tout ce qu'il faut avec des très nombreux magasins dont les classiques, Zara, H&M etc. Le paradis du shopping car tout est regroupé dans un quartier, pas besoin de parcourir 3 arrondissements comme à Paris dans la foule pour trouver son bonheur. A noter aussi la centaine de boutique de chocolat dont leur vitrine vous feront bugger, ainsi que pas mal de boutique déco, contemporaine et british.

Le tout dans une ambiance très sympa où les gens sont très courtois, compétent, sympa etc.

PS : Pensez à prendre une Zot de Brugge, la bière officiel de FuckTélérama !


Harry : Bruges est vraiment une belle ville, tout a fait inconnue ou sous estimée en France je trouve. J'y suis allé il y a peu pour un long we (j'y ai d'ailleurs croisé mon binome par hasard mdr) et c'est une ville "à taille humaine" comme ils disent...Tu poses ta voiture au parking et tu la reprends pour le retour point barre. Le reste se fait à pied ou à vélo (j'ai meme testé pour vous le tandem ! lol).

Ce qui m'a le plus marqué c'est le soucis du détail : chaque resto, pub, bar en terrasse à un minimum de design, déco qui le ferait passer en France pour un bar un peu hype. Les rues sont belles, propres et les petites places que "toi seul croit connaitre" nombreuses...

Elle a également l'avantage pour les frenchies, d'être dépaysante (ils parlent flamand) mais facilement accessible, les magasins et hotels, tres touristiques, parlent généralement le français, au pire l'anglais. Bref, une ville à faire...pour un com posté, l'office du tourisme vous offre un coupon pour une zot (très bonne bière belge) gratuite !

24 mai 2007

Excellent site pour découvrir de la musique en clip

Il s'agit du site Musicmesh.net, très simple d'utilisation, on entre simplement le nom de son artiste préféré, la pochette de l'album s'affiche dans une interface en flash bien fichu ou l'on peut naviguer trs simplement d'un simple clic, afin de découvrir une nouvelle sélection musical.



Une fois l'album choisi, la liste des ziks apparait sur la droite, et le lancement d'un morceau déclenche le clip récupéré sur youtube.

A noter aussi que des infos sur l'artiste sont dispo, on peut même acheter le morceau ou l'album directement via amazon. Petit bémol, les ziks ne s'enchainent pas.

Info de dernière minute : http://www.blogmusik.net/ encore un site de musique à la demande, on tape le nom de l'artiste et la liste des ses morceaux s'affichent, on peut écouter, noter, playlister, widgeter etc, simple, efficace et rapide.

23 mai 2007

Et si le bonheur c'était 3 clips vidéo ...

Ce vidéo clip de The White Stripes, "Just Don't Know What To Do With Myself" a été réalisé par Sofia Coppola avec son amie Kate Moss. La réalisatrice a filmé en noir et blanc la top qui danse en tenue légère en équilibre entre sensualité et sexualité. Un clip qui en ravira plus d'un.



Voici le nouveau tube de Shakira, méconnaissable avec sa perruque la bombe latino prépare le tube de l'été "Las de la intuicion" traduit par "Nous sommes celles de l'intuition" fait parti de son album en version espagnole Oral Fixation. Clip Bonus pour ceux qui apprécient les chorégraphies minimalistes ;)


Et enfin le nouveau Benny Benassi Who is your Daddy s'offre un clip qui fait déjà scandale puisque aucune chaine ne veut le diffuser mais qui pourtant boosterait les ventes d'écrans géants :)


ps : de quoi décomplexer tous les 85B qui nous lisent ;)

Ca vout fais quoi de recevoire un mail ou de lire un article avec pleins de fotes ?

Harry : En tant que bloggeur et bloggeuse assidue vous devez sans doute avoir un avis sur la question. Car je pense qu'on ne peut pas avoir un blog sans un vrai interet (passion ?) en tous cas respect pour cette langue qui est la notre.

Alors quand vous lisez un article est ce que vous arrivez à faire abstraction de l'orthographe ?
Sans être Béber Pivot et faire 0 faute à sa dictée guet-apens, est ce que par exemple vous vous relisez avant de publier un article ou envoyer un mail? Est-ce que vous utilisez un correcteur d'orthographe ? Bref est-ce que vous vous prenez un peu la tête ou pas du tout ?


Tartare : Pour ma part, je prends rarement le temps de corriger mes fautes et me relis seulement dans le cadre d'un courrier client. Sinon pour répondre à la question "avoir un blog = passion de l'écriture" je dis non et heureusement sinon ce serait de la discrémination :) Tout comme on peut aimer les voitures sans passion pour la mécanique, la peinture sans passion pour l'impressionisme, le sexe sans passion pour la biologie etc
Si demain les gens jugent plus la forme que le contenu je suis mal barré les gars ! je rajouterai aussi qu'il est toujours dangereux de juger qq'un par les apparences, que ce soit la grammaire, que les fringues ou compte bancaire, mais on y échappe rarement.
Bref je reste open pour m'améliorer.

Jamie T (Mister T était déjà pris...)

Harry : Voila un jeune rosbiff qui ne manque pas de gouaille. Foutu comme un coton tige qui n'aurait jamais vu le soleil, ce blanc bec a un phrasé à la "the streets" mais avec une musique beaucoup plus bluesy (donc bcp plus intéressante...). Je me suis intéressé à ce jeune londonien car j'ai entendu une vague comparaison avec sir Bob Dylan. Ni une ni deux, piqué d'interêt, je suis monté sur ma mule pour y voir de plus pret.

Bon ça n'a franchement pas grand chose à voir avec l'auteur de "the freewheelin'" (à moins que le fait de travailler ses paroles fasse immanquablement référence à lui et dans ce cas on n'est pas sortis de l'auberge des année 60), mais le gamin vaut le coup d'oreille. Je ne sais pas trop à quoi ça tient, surement pas grand chose. Musicalement ça casse pas trois pattes à un canard, mais associer à cette façon de balancer ses textes, il parvient à une combinaison des plus réjouissantes (un peu comme le phrasé des arctic monkeys qui permet de les différencier des centaines d'autres qui se bousculent au portillon).

Je vous mets en écoute sa première chanson à être passée sur les ondes "if you got the money".
Ouvrez vos écoutilles, vous m'en direz des nouvelles !

22 mai 2007

Et si l'avenir c'était l'éco-citoyen ...

L’éco-citoyen est défini comme suit : il se nourrit d’aliments issus de l’agriculture biologique, il trie ses déchets, achète des articles recyclables et utilise des produits d’entretien non toxiques, à base de substances naturelles. Il a banni de son jardin toute solution se terminant par « ide » et sait lire les étiquettes.

Avant on achetait une marque comme on s'achète une identité mais le temps est venu de nous acheter une conscience avec une consommation éthique, tout comme on achètera plus des logos mais des labels.
D'ici 2010 , est ce que les filles botoxiquées, siliconées, décolorés, seront montrées du doigt ?
Etant hyperconsommateur, à la recherche systématique de nouveautés, étant soumis à des impulsions d’achat dictées par la publicité, suis mal barré :)

Encore de la drogue en ligne

Avec le nouveau single "do it again" des Chemical Brothers dont voici l'extrait ci-dessous :


Clip pas terrible mais je suis fan du groupe donc je passe l'éponge. Le principe est classique, toutes les personnes exposés à la zik dance ou plutot bouge automatiquement, ce qui me donne envie de balancer le son (je ne suis pas de la TP family) sur les hauts parleur pour voir si mes collegues sont encore vivant ce dont je doute fortement!
A noter les multiples collaborations comme celles de Klaxons, Willy Mason, Midlake etc qui devrait faire tendre une oreille attentive à l'inspecteur Harry.
L'album complet est prévue pour le 17 juin.

Harry : Mouais...c'est pas avec un morceaux comme ça que tu vas me faire frais mon cher Tartare. J'avoue ne jamais avoir véritablement accroché aux frères chimiques même si l'album surrender avait quand meme quelques tres bons morceaux (notamment celui avec noel gallagher). Mais je vais pas faire mon rocker de base et je vais attendre d'écouter les morceaux avec les très bons klaxons ou le gars de Midlake (je vous ai déjà écrit tout le bien que je pensais de ce groupe).

21 mai 2007

Service publique

Harry : Comme on a été absent pendant quelques temps, je voulais attirer votre attention sur 2 émissions télé qui passent de temps en temps et qui sont à ne pas manquer, la chose étant rare dans ce monde de cauet, roux de la fortune et autres conneries dans le genre. Car sans vouloir faire mon intello de base (je fais pas le malin : je peux passer une demie heure scotché devant "next" ou pimp my ride lol) ces deux emissions tirent quand meme le téléspectateur vers le haut là où les autres suscitées vous font sombrer dans les abysses de la crétinerie.

Bon on se refait pas, vous commencez à me connaitre, ce sont deux émissions musicales.
La première est "one shot not" présenté par manu katché (si si le jury de la nouvel star, à ce propos Chandler souhaite passer le bonjour à julien, son petit protégé, c'est donc chose faite ;-) et diffusée sur arte, la seconde est "la boîte à musique de Jean-François Zygel" diffusée sur France 2.

One shot not n'a connu pour l'instant qu'un seul épisode (Katché en espérant d'autres, d'où le nom), et en regardant le programme, aucune n'est prévue pour l'instant (sic). Cette émission a plusieurs interêts indéniables : le premier étant de ne pas avoir le très gonflant naguy comme présentateur, le second étant d'avoir la voix off de Katché qui vient analyser, décrypter et au final humaniser en n'hésitant pas à dire que Ben Cullum (le frère de Jamie) fait sa première à la TV française et flippe sa maman. Le troisième interêt vient d'une programmation très éclectique (on y découvre donc forcément quelqu'un) avec des boeufs réunissant des groupes ou chanteurs étant à priori assez éloignés les uns des autres.

La seconde émission, celle de Zygel, nous parle de la musique classique mais avec un angle extremement didactique et ludique qui force l'admiration : malgré une tronche de premier de la classe, Jeff (j'ai déjà vu deux émissions, je peux l'appeler comme ça) nous explique la différence entre le mode majeur ou mineur, les similitudes entre Chopin et la pop music. Pour faire le pont entre ces univers musicaux, Zygel invite, en plus de son petit quatuor, un chanteur (Biolay et Catherine Lara sont déjà passés pour l'instant) afin qu'il nous parle de ses influences, des liens entre sa propore musique et celle des sciècles précédents. Bref c'est intéressant, enrichissant et même pas chiant.

Regardez-les au moins pour vous dire que la redevance télé peut parfois servir à quelque chose !

> OneShotNot

> La boite à musique

Tartare: J'adore cette émission boite à musique, j'ai vu les premieres émissions avec la sublime Emilie Simon et une autre avec Anaïs. Inutile de dire qu'a la vu de la petite émilie, j'ai stoppé mon zapping direct et pris le temps d'écouter ce fameux Jeff à la tête de développeur premier de la classe. Je trouve cette émission parfaite pour moi, car c'est pointu sans être chiant, c'est très didactique et on apprends beaucoup, de plus il n'hésite pas à faire des mélanges de style quand il passe au piano et on a pas besoin d'avoir fait le solfège pour comprendre.
Il devrait y avoir beaucoup plus d'émission de la sorte pour l'art, la littérature etc.

Et si c'était ca un vrai bureau...


La première fois que l'on découvre le Milk Desk, on se surprend à penser : 'comment personne n'y avait pensé plus tôt!'.

Fabriqué par la société centenaire Holmris (Danemark) et dessiné par le serial-entrepreneur Soren Kjaer, ce bureau du 21ème siècle est un pure concentré de bonnes idées et de technologie avec un design très "Made in Mac" sans compromis.

Points forts:

  • A part le câble d'alimentation général, aucun câble n'est visible
  • La tablette se règle électriquement en hauteur (entre 65 et 128 cm)
  • Les blocs de rangement géniaux sur les côtés que vous pouvez combiner à volonté... Aquarium, poubelle de table, etc.
Avec un écran plat 27" je dis banco !
Environ 3000€

11 mai 2007

De retour pour le meilleur et pour le rire !

Rendez vous le 21 mai prochain pour la reprise du blog.

Pik : Après une bonne période de lassitude, on s'est dit qu'il était temps de revenir polluer la blogosphère avec nos posts débiles. Chandler a terminé sa desintoxication sexuelle et moi mon allongement des genoux. On est donc fin prêts ! à très bientôt.
P.S : le titre est de Chandler ;-)

Chandler : je l'appel la patte folle, heureusement levi's a pensé à lui en inventant les jean's à couture tournante :)

29 mars 2007

TOP 10 des petites frustrations quotidiennes de Chandler

Chandler : On se dit que la journée a tout pour être excellente, et puis un petit grain de sable de rien du tout vient tout changer. Un petit signe qui sous-entend, "t'emballes pas, je vais t'en trouver moi des emmerdes". Rien de bien grave, mais si tout ça s'ajoute, ça nous fait au final une bonne journée de merde.

1 - Me lever à 5h50 pour vérifier sur internet si je me suis pas planter dans le réglage de l'heure d'été afin de ne pas me ramener à la bourre au boulot avec une tête de winner.

2 - Une panne de courant pendant que je suis sous la douche, l'eau devenant froide et réussir à me perdre dans le noir dans 8m² pour trouver une serviette.

3 - Se prendre tous les feux rouge pour aller au boulot vu que tous les automobilistes ont décidés de marquer le stop au feu vert.

4 - Se pointer devant la machine à café pour se prendre un cacao et me rendre compte que la seul monnaie que j'ai est constitué de pieces éléphant bleu...

5 - Recevoir un mail perso avec pour sujet "je pense à toi", mais avec une gentille proposition à l'interieur pour élargir ton penis ainsi que des pillules de viagra.

6 - Télécharger le dernier film à l'affiche en divx et se retrouver avec un porno que j'ai deja vu.

7 - Etendre mon ligne et me rendre compte qu'il y a plein de chaussettes orphelines ou bien il y a un réseau de passeur dans ma machine à laver.

8 - De me faire googliser, qu'ils connaissent ma stratégie via les adwords, les performances de mes sites via Analytics, tout ce que j'écris via Blogger, ou je suis et ou je serai avec Agenda, tout ce que j'ai sur ma machine avec Desktop, et davantage avec Gmail, les photos de britney que je recherche via Google Image, tous mes amis avec Gtalk, que j'apprends le japonais avec les outils Linguistiques, les trucs coquins que j'ai matté avec Youtube etc...

9 - Lancer mon player mp3 au taf pour me détendre les oreilles et me rendre compte que mister Pik est en rdv et n'a pas allumé sa machine sur laquelle se trouve les mp3 que j'écoutais.

10 - Etre au toilette et se rendre compte qu'il n'y a plus de pshiiit floral alors qu'il y a du monde qui attend.

27 mars 2007

100% VIP



Pik : Comme j'ai eu la chance d'être invité par des potes faisant la première partie du groupe "we're from barcelona", figurez vous que votre serviteur a eu l'occasion de diner, discuter et même....danser backstage avec le groupe. Car ces gentils suédois (faut pas se fier au nom, c'est des comiques les vikings), 27 sur le disque, étaient venu en version de poche (18 quand meme) pour faire la fête, s'amuser et........picoler. En fait le (rouquin) chanteur/leader, compose, chante et les autres font des choeurs, jouent parfois d'un instrument si ils en ont un sous la main et se prennent aussi parfois en photo sur scène. Car oui, ces joyeux drilles sont pour la plupart des gens avec un travail et font ça comme un hobbie (comme votre tante nana qui reprend "oh happy days" dans sa chorale des ménopausées).

Ces petites vacances sont donc pour eux l'occasion de voir du (des) pays tout en chantonnant le soir venu dans un micro. Ce côté "faut-en-profiter-car-c'est-les-vacances" donne à leur concert un air hyppie et fun très agréable avec des ballons lancés et des confettis jetés. Bref comme je vous le disais ces gens respirent la bonne humeur, le soleil et la musique qui vous donne envie de vous lever le matin. Si vous avez l'occasion de les voir sur scène n'hésitez pas ! Et tardez un peu du côté du bar le show terminé : vous aurez peut être la chance de les voir se trémousser sur quelques morceaux remuants...

Arcade Fire



Pik : Et si la différence entre un groupe "variétés internationales" et un groupe "indé" se traduisait aussi dans sa façon d'appréhender la scène ? Voilà ce que j'aime dans ce genre de groupe : rien n'est figé, tout est pretexte à surprise et la modestie de cet excellent groupe québécois qui sort "neon bible", leur deuxième opus leur permet de nous offrir ce petit moment de bonheur. Ne loupez pas la deuxième partie de la vidéo !

16 mars 2007

08 mars 2007

Les amants du spoutnik.

Pik : K. est amoureux de Sumire, mais celle-ci n'a que deux passions : la littérature et Miu, une mystérieuse femme mariée. Sumire, d'abord occupée à l'écriture d'un roman, se met à travailler pour Miu, négociante fortunée en vin. Un voyage en grêce avec cette dernière et Sumire disparait sans laisser de trace...

Un résumé comme ça pourrait vous faire classer ce bouquin soit dans la catégorie "Arlequin champion de l'amour" soit SAS (et ses bonne vieilles couverture poitrinaires, ah là là...) et pourtant vous auriez tort (si, si, vous auriez tort : je l'ai lu).

Il règne entre les lignes de ce roman de Haruki Murakami, comme une langueur, presque une vie au ralenti où K, jeune prof et narrateur, nous livre ses ressentis sur cet amour impossible avec Sumire et sur celui improbable entre cette dernière et Miu. Je ne suis pas un grand connaisseur de la culture nipponne mais je trouve qu'on y ressent, comme dans les films de Kitano, cette sobriété (voire cette froideur) où les sentiments sont simplement dit, comme des faits, avec une émotion toujours enfouie et jamais en surface.

C'est donc un roman assez différent (dans son style) des romans occidentaux habituels ce qui n'est pas pour me déplaire et il vous en reste plus une atmosphère éthérée qu'une intrigue proprement dite. En plus avec un titre aussi classe et mystérieux et une première de couverture aussi belle, pourquoi bouder son plaisir ? A lire !

07 mars 2007

Sondre Lerche







Pik : Chose promise, chose due ! Je vais donc vous raconter l'histoire du petit Sondre Lerche (prononcer "Lerké"). Il était une fois un petit norvégien, très jeune, avec une tronche de collégien imberbe à qui papa aurait preté sa guitare, talentueux, avec pour référence des noms comme burt bacharach, ou elvis costello. Ce jeune "utilisateur de caractères à la con qu'on a du mal à trouver sur son clavier" sort donc son premier album "Faces down". Il doit avoir à l'époque, à peu près, 18 balais (et des poussières...). Album très pop et sacrément bien ficelé, il sort quelques temps après "two way monologue" qui est à ce jour son meilleur album : de belles chansons, au premier abord simples mais qui, après plusieurs écoutes, révelent souvent des trèsors cachés. En tout cas, si je devais poser un adjectif sur cet album, et en général sur cet artiste, ce serait "élégant". Car cet album, sorti en pleine vague rock/punck fait figure d'ovni un peu old-fashion : sa voix douce, ses arrangements chiadés....

Là où l'affiliation costellienne devient évidente c'est que ce jeune effronté n'a pas peur de toucher à tout et nous balance donc l'année dernière un album jazzy ("duper sessions") en révélant dans le même temps sur son site que dans quelques mois sortira également un album de rock beaucoup plus direct et brut. Cet album de jazz pop, très accessible pour les néophites, est un pur régal avec sa voix et évite l'écueil un peu chiant des reprises 1000 fois faites (cf robbie william) où on démontre que nous aussi on peut chanter comme Sinatra.... Non là excusez du peu, le garçon a composé 90 % des chansons (une reprise de Cole Porter, une des Prefab Sprout, et une de Costello).

Et sort donc ces jours-ci "phantom punch", album agréable même si il apparait que le registre rock un peu enervé sied mieux à des strokes, arctic monkeys ou rakes qu'à notre gentil norvégien, peut être pas assez bourrin et directe pour servir des chansons de 2mn30 qui balancent la purée.
Pour écouter un bon nombre de morceaux de ses différents albums, allez sur son site et cliquez sur "mini player" au centre. Bonne écoute !

02 mars 2007

Fais moi du couscous chéri, fais moi du couscous

Chandler : Demain je pars au soleil à mes risques et périls, donc voici mon dernier article de la semaine toujours aussi inspiré, pour vous donner qq recommandations d'usage pour partir l'esprit trankil.
- Profitez de la semaine pour vous reposer de moi sa vous fera des vacances aussi.
- N'hésitez pas à harceler Pik pour le maintenir en vie car il va se faire chier aussi royal que le couscous, d'ailleurs pour connaitre son vrai prénom cliquez ici :)
- Pour les 2, 3 mecs qui atterrissent ici par erreur ou pas, je ne vous oublie pas.

Rien à voir, un clip marrant d'une fille qui malgré un coté foutiste et simple en apparence à un look tres travaillé je trouve. Bref la zik me fait penser à certaine bloggeuse célibataire.

28 février 2007

Pulp



Pik : Voici une bien belle anim sous after-effects de Jaratt Moody sur un des pulpissimes dialogues de tarantino.

26 février 2007

Midlake

Pik : Vous en avez un peu marre des groupes à la mode en "the" avec ces mélodies accrocheuses et souvent dansantes ? Vous avez envie d'un peu de douceur, de mélodies douces et planantes ? Et bien oui marise ! J'ai ce qu'il vous faut ! Pour seulement 19,99 € voilà un groupe passé inaperçu l'année dernière malgré un second album d'une élégance rare. Imaginez-vous en train de dire dans un accent rosbif à faire palir votre entourage "ouais the view c'est pas mal mais franchement, j'en ai un peu marre de ces adolescents pré pubères ! Nan moi en ce moment j'écoute "The trials of Van Occupanther" de Midlake, un vrai ptit bijou j'te dis !

Mettez ça dans les oreilles de votre beau-père qui ne jure que par "crosby, still, nash et young" et voyez sa réaction. Si il ne vous paye pas un roti orloff dimanche midi pour vous remercier de cette découverte je vous rembourse l'achat ! Car oui, en écoutant ce précieux album sorti en 2006, certain noms viennent en tête : Crosy...donc, grandaddy, voire pet sounds des beach boys pour les voix masculines. C'est doux, travaillé, recherché dans l'articulation de chaque chanson, bref c'est un album qui s'écoute au sommet d'une montagne comme récompense des efforts pour son ascension (vous voyez ! je l'écoute en ce moment et je deviens lyrique ;-)

man VS woman

Chandler : Tout ce que vous avez tjrs voulu savoir sur les mysteres de la douche entre homme et femme. Bien entendu je précise que cela reste avant tout du second dégré et que Pik à fait bcp de progrés depuis, il ne dessine plus sur la glace :)



Sinon rien à voir, j'en profite pour laisser un message :)

23 février 2007

Lili

Chandler : Le clip du jour sponsorisé par les amateurs de côte de boeuf.



Ingrédient pour une soirée côte de boeuf (pour deux personnes lol):
- Une côte de boeuf de 2 kg environ race charolaise
- 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 2 belles gousses d’ail
- Un mélange d’herbes fraîches persil plat et ciboulette
- 80g de beurre tempéré
- Sel, poivre du moulin
- un biogrill

Vin pour accompagner :
- Saint-Estèphe Château Petit Bocq 1998

En passant voici l'adresse d'un excellent blog pour les amateurs de vin et de bon ptit plat "A boire et à manger"
Bon appétit bien sur !

22 février 2007

Steak & BJ Day (une journée classe par excellence)

Chandler : Après la Saint Valentin ou les mec sont censés commercialement ou pas clamer haut et fort leur amour et surtout combler le déficit budgétaire des resto, chocolatier et fleuriste, voici la journée des mecs le 14 mars, "Steak & BJ Day", vous allez pouvoir nous rendre la pareil chanceuses :)

Mais nous on veut du concret, pas de belles paroles que vous avez deja sortie à tous vos ex, pas de coffret de parfum que vous seules aimez, on veut du lourd et du concret, de la cote de boeuf ! lol

Une tradition qui va plaire sans doute à bon nombre d’entre vous, à voir maintenant si vous allez arriver à faire avaler ça à votre copine !








ps : pour les célibataires, Chandler ne vous oublis pas!

Ce qu'Einstein ne savait pas encore et Chandler encore moins :)

Chandler : Ce qu'Einstein ne savait pas encore est une mini-série documentaire britannique en trois volets réalisée en 2004 par Joseph Mac Master, présentée par Brian Greene et basée sur son livre "L'Univers élégant" traitant de la physique quantique, en particulier la théorie des cordes
2h de plaisir pour prendre un peu de recul sur notre place au sein de l'univers, mère de tous les fantasmes dans ce documentaire très bien fait.

La nouvelle recrue du Crazy Horse... est une de nos lectrices !

Chandler : En espérant qu'elle se reconnaitra (non c pas Arielle Dombasle)

Vous pouvez admirer son show en cliquant ici.

20 février 2007

What Goes Around...Comes Around de Justin Timberlake



Pik : Dans un article "confession", je vous avais avoué que "toxic" de britney ne me laissait pas indifférent, et bien voilà que je récidive avec le nouveau justin timberlake "what goes around...comes around". On peut faire un chtit parallèle (j'essaie de trouver une raison valable à mon addiction à ce genre de chansons et c'est pas simple...) : toxic reprenait une ligne mélodique indienne avec sitar et tout...et le justin nous fait le coup du oud (enfin je crois, je suis pas un spécialiste des instruments arabes). Mais il faut reconnaitre que ce garçon sait s'entourer de gens de talent non seulement pour réaliser son album mais également pour réaliser ses clips : Nick Cassavates (le fiston du cultissime john) réalise ce court de 9mn avec la belle scarlett (d'ailleurs si elle m'entend...scarlett !!! j'ai les 3000 €, raboule ta fraise !!!).

Chandler : Je ne sais pas si c'est l'esprit de contradiction mais j'accroche pas du tout avec le clip, une sorte de clip RN'B deluxe, des jantes en alliage de 20", des belles caisses, une histoire de cul a deux balles, une scarlett au maquillage charbonneux pour un justin en terril.
De plus y a meme pas de sexe donc ok c'est pas 9semaine et demi, mais c'est quand meme 9 minutes et demi le clip !
Bref Justin fait pas ton malin, le packaging ne fait pas tout malgré le consommateur que je suis, de plus si on prends le temps de décrypter les paroles c'est tout de suite très plat, d'ailleurs Pik remarquait le "oud" instrument arabe, perso je remarque le coté thé à la menthe des paroles pour le ton sucré, et son attitude de loukoum sentimentale avec ses paroles bien lourde et riche de puerilité... bref la magie ne prends pas donc sa fait tres cliché tout ca.
Message perso pour scarlett, tu n'a jamais été aussi sexy que dans Match Point car bcp plus naturel.
En conclusion, meme si chaque ingrédient est de qualité, scarlett, justin, le realisateur, les voitures etc, l'alchimie ne prends pas.

19 février 2007

the fratellis

Pik : Si vous écoutez une radio pas trop pourrie, vous connaissez probablement ce groupe. Ils sont jeunes, viennent de sortir leur premier album (quelques EP avant) et sont bourrés de talent (forcément sinon je ne vous en parlerais pas ;-). Ils ont des droles de tronches (le chanteur ressemble comme deux gouttes d'eau à marc bollan de t-rex) et ne se prennent pas au sérieux. La preuve : ils se font passer pour des frangins (avec comme nom de famille les fratellis) alors que leurs géniteurs respectifs ne se connaissent probabalement ni des lèvres ni des dents.

Cet esprit "on se prend pas la tête et on envoie le bouzin" se ressent forcément dans cet album ou les "palapapas" cotoient les "chalalalas" sur des airs rocks sacrément bien goupillés. La plupart des chansons sont rythmées mais les ptit gars ont eu la bonne idée d'y glisser quelques très bonnes balades, parfaitement troussées, qui apportent quelques respirations sur un album mené tambour battant.

Je vous laisse écouter "ole black 'n' blue eyes" qui cloture en beauté cet album à la superbe pochette. A écouter d'urgence.

16 février 2007

Une parodie de la pub DOVE

Chandler : Il est intéressant de voir comment nous sommes catégorisés au travers de notre apparence physique, de manière consciente ou inconsciente par les individus qui nous entourent.
On a toujours trouvé beaux les plus riches, même sans s'en rendre compte.

A la Préhistoire et pendant l'Antiquité, les "top-models" féminins étaient rondes, avec une poitrine imposante et de volumineuses cuisses, c'était le gage d'une famille nombreuse, donc d'argent.

Au Moyen-Age, il fallait être pâle et boudiné.
Pourquoi ? A l'époque, c'étaient les pauvres agriculteurs qui bronzaient, car ils étaient exposés longuement au soleil. De plus, ils mangeaient peu et travaillaient, tandis que les riches nobles restaient à l'intérieur, mangeaient beaucoup et étaient oisifs, donc prenaient du poids.

Aujourd'hui, c'est le contraire du Moyen-Age : quelqu'un de beau doit être mince (ou musclé) et bronzé.
Mais pourquoi ? A l'heure des fast-foods qui ne coûtent pas cher, comparés aux fruits (dont le prix a augmenté significativement), ce sont les plus pauvres qui deviennent obèses, tandis que les riches ont les moyens de faire un régime.
Et pour le teint plus bronzé, il s'explique du fait que ce sont les riches qui peuvent se payer des vacances à la mer, pour prendre un bain de soleil.

Bref, quels seront les critères de beauté de demain ?







14 février 2007

A la Saint Valentin, la classe et le bon gout sont tjrs au rdv ! ...



Chandler : A toutes les célibataires en mal de mâle, il y a toujours moyen de faire vibrer votre petit coeur :)
Pik alias le golden boy, se joint à moi pour vous souhaiter une bonne Saint Valentin!

Ca n'est que justice



En cette journée st valentine, rien de tel qu'une bonne chanson sur l'amitié !
Pump-up the volume!

12 février 2007

Chaînes de télé gratuites sur votre navigateur internet

Chandler : Pas de logiciel à installer . Toutes ces chaînes se regardent sur votre navigateur internet ( Internet Explorer , Firefox ...) . Bonne qualité d'image avec du très haut débit.
Au programme : Infos , Musiques , Cinéma, adulte et pleins d'autres choses
intéressantes .
C'est ici que ca se passe > http://www.channelchooser.com/

11 février 2007

Libère tes médias !

Chandler : Grâce à ORB, vous pouvez profitez de tous vos médias numériques (photos, audio, video, documents, tv) sur votre pc connecté internet depuis ni'mporte quel autre pc, téléphone, pda, et invitez vos amis et amis à les partager aussi. C'est très facile. Vous installez le soft sur le PC ou vous souhaitez partager vos médias pour vous et/ou vos amis, et ensuite via votre navigateur vous acceder a une interface tres intuitive pour en profiter. En gros c'est une sorte de youtube + FlickFR + netvibe etc. Vidéo ci-dessous :







08 février 2007

A la recherche du bonheur

Pik : Regardez-moi cette affiche...Si c'est pô mignon tout plein ça : le will smith qui tient la main de ce gamin qui n'est autre que son fiston dans la vie. Mais bon à y regarder de plus près, ça sent pas trop la grosse affiche américaine qui tache : c'est assez dépouillé, pas de gros plan du "bankable smith". Plutôt engageant quoi.

Je suis donc allé voir ce film sans à priori, juste en ayant vu la bande annonce. Et ben c'est ....pas trop mal.
Voici donc l'histoire d'un type en galère qui essaie de s'en sortir avec son fils de 5 ans : il est représentant freelance mais ne vend plus rien, n'arrive plus à payer son loyer (il est donc expulsé) et sa femme se barre (pour l'aspect comique du film faudra repasser). Cette histoire est tirée d'une "histoire vraie". Perso, je me méfie toujours des films tirés de faits réels : on ne sait jamais jusqu'à quel point c'est romancé, bidouillé, hollywoodisé. On sait les américains très friands de ce genre d'histoire où à force de dur labeur, de pugnacité et d'un brun de cul bordé de nouille, le "héros ordinaire" parvient à s'extirper d'une situation pour laquelle on aurait pas miser un euro. Mais il se trouve que le réalisateur est italien (et mon côté européen m'oblige à dire que c'est probablement ce qui sauve le projet ;-)

Je dois quand même dire que ce film à un mérite évident à mes yeux : on comprend bien (mieux) la spirale infernale qui mène à la rue (en tout cas se crée une forme d'empathie du genre "il faut sauver willy !") : dès qu'il semble sortir la tête de l'eau, ce sont les impôts qui rappliquent, les PV accumulés qui demandent à être payés... Et forcément avec 200 dollars sur le compte, ce genre d'imprévu vous fait passer direct du côté "précaire" de la force.

Alors bon, plein de choses plutôt nazes seraient à souligner : will smith à des biceps dignes de rocky (pour un père de famille dans la dèche, ça fait bizarre). Le happy-end larmoyant (attention mesdames, pour info, la lumière se rallume juste après, prévoyez les lunettes de soleil à la sortie lol) mais je m'arreterai là pour ne pas vous gacher un film qui danse toujours à la frontière de la sobriété et de la boite de kleenex sans vraiment tomber dedans (la décharge lacrymale finale étant largement due au soulagement que l'on éprouve pour ce type qui semble être passé par les douze travaux d'hercule).

07 février 2007

Sexe ou fringues

Chandler : D’après une étude réalisée auprès de 1.000 femmes dans 10 villes américaines, une majorité de femmes reconnaissent qu’elles pourraient se passer de sexe pendant 15 mois en échange d’une nouvelle garde-robe.

2% sont prêtes à s’abstenir pendant 3 ans pour des vêtements.
61% des femmes interrogées déclarent qu’il serait pire de perdre son vêtement préféré que ne pas avoir d’activité sexuelle pendant 1 mois.

Les femmes âgées de 18 à 54 ans ont gardé leur vêtement préféré pendant 12 ans et demi, soit une année de plus que la durée de leur relation la plus longue.

Quelque 70% des femmes disent croire au coup de foudre quand il s’agit de trouver l’article parfait, alors que seulement 54% d’entre elles s’y fient pour rencontrer l’homme idéal.

Et 48% d’entre elles disent pouvoir davantage compter sur leur vêtement favori que sur leur partenaire pour leur donner confiance en elle et l’impression d’être sexy.

Comme quoi y a pas que les mecs qui sont matérialiste :) Malgré ce constat pathétique, ce sondage devrait peut etre faire réagir les mecs, allez on décapsule les bières !

C'est comme pour la Saint Valentin, bcp de filles trouvent ça ringard, stupide etc , surtout les célibataires qui ne trouve pas de prince charmant (ca n'existe pas mais c'est mal vu de le dire).
Bref ce sont les premières à t'envoyer 3 scuds si le jour J elles n'ont pas de cadeaux ou attention un peu plus spécial. D'autre part si elle vous demande de ne rien lui offrir car la saint valentin c'est débile etc NE L'ECOUTEZ PAS, c'est un piege ! toujours prevoir un cadeau, voir DES cadeaux ! car ce que preferes les filles en générales ce sont le nombre de paquets cadeaux !
Enfin, dans la saint valentin, le pire c'est le lendemain, car toutes les filles font forcément un debrief, comparatif etc et quand elle vous risquez d'avoir droit à une scène du genre : MACHINE a eu 51 roses rouges ELLE, et missmachin a eu un week end à Venise !! bref le 14 fevrier, les mecs font rarement les malins !

05 février 2007

Détente du cerveau !

Pour vous redonner le sourire sous la grisaille d'hiver, voici en vidéo quelques unes des scènes cultes du film "Les bronzés font du ski"




Le Cerveau !

Chandler : Suite à un article lu ce week end (et pas dans les toilettes!), je réalise que la clé de bcp de nos problemes contemporains est notre cerveau (surtout le mien)! Nous avons effectivement conservé notre prédisposition à la violence, goût du risque, peur de perdre, etc le tout hérité de l'ère préhistorique.
Nous sommes façonnés par notre interaction avec notre environnement mais avec les progrés technologiques évoluant à vitesse grand V, tout a changé trop vite pour nos gènes ce qui n'est pas sans conséquence d'autant plus que notre sagesse n'évolue pas proportionnellement.

Liste des prédispositions les plus représentatives de nore héritage.

> le goût du risque :
Depuis toujours il nous incite à opter pour des comportements qui bien que dangereux, sont susceptibles de se révéler au final profitables, comme la chasse aux temps préhistoriques.
Mais aujourd'hui, il peut aussi déboucher sur des conséquences néfastes, comme nous pousser à relever des défis stupides, ou à nous adonner à des jeux d'argent.

> l'aversion pour la perte :
Depuis toujours, cette disposition nous conduit à agir en vue d'éviter la perte de ressources précieuses à notre survie.
Mais aujourd'hui, elle peut aussi nuire à notre rationalité, en nous menant à prendre des décisions se révélant in fine négatives, comme dans le domaine de la Bourse par exemple.

> prédisposition à la violence :
Depuis toujours, elle nous permet de garantir notre vie et de préserver nos biens.
Mais aujourd'hui, elle peut aussi déboucher sur des actes de violence gratuite, comme les bagarres de rue ou encore le hooliganisme.

> L'altruisme réciproque :
Depuis toujours, aider pour être aidé en retour nous permet d'obtenir plus de bénéfices qu'un comportement exclusivement individualiste.
Mais aujourd'hui, dans les sociétés de plusieurs millions d'habitants où nous évoluons, il nous est difficile d'être assurés d'une réciprocité à nos dons, comme pour les dons du sang par exemple.

> la reconnaissance des apparentés
Depuis toujours, cette prédisposition nous pousse à aider préférentiellement nos enfants et les membres de notre famille.
Mais aujourd'hui, elle peut aussi mener à la préférence familiale, voir à la discrémination raciale.

Bref avec un cerveau aussi ancien que le notre, on a souvent du mal a comprendre certain de nos comportements alors qu'il suffti de se retourner sur notre lointain passé, et si le coup de foudre s'expliquait tout simplement par une reconnaissance génétique de l'autre tout simplement, qu'aime l'odeur de l'autre sans savoir expliquer pkoi alors que cette odeur unique est comme une carte d'identité des gènes.
Tout comme on est attiré par notre opposé génétique afin d'avoir de meilleur chance de survie, et qui nous rends sceptique devant certain couple.
Qu'on ne peut expliquer notre intuition alors qu'il s'agirait la aussi d'un vestige du passé, et qui résulte des synthèses d'informations qui s'effectuent de manière inconsciente dans notre cerveau via la perception de nos sens souvent enfouis.

Conclusion, il n'y a pas de hasard.

02 février 2007

The good, the bad, and the queen

Pik : Je ne vous ferai pas l'affront de faire un jeu de mot pourri sur ce titre (je sais me retenir ) qui mérite tous les éloges..."the good, the bad, and the queen". Voila un nom d'album qui claque ! Bon par contre pour un nom de groupe, c'est ptet un peu longuet mais après tout ils font ce qu'ils veulent. "Ils" c'est Paul Simonon, le bassiste des Clash, Simon Tong, le guitariste de the Verve et surtout Damon Albarn (Blur, Gorillaz). Très présent ces dernières années au rayon indé, rock, pop, bricolage. Voila déjà un mélange de noms qui ne peut que susciter la curiosité.

Ca commence par le très bon "history song" (dans la playlist) qui pose l'atmosphère de l'album et se poursuit par "80's Life" qui d'un coup nous fait dire que l'album ne va finalement pas être aussi sombre que ça et que ces ptits gars sont avant tout pour le meltingpot musical anti prise de tête et teinté d'humour (on retrouve d'ailleurs ce genre de coeurs dans Blur...). C'est donc un album où l'on chantonne plutôt une phrase ou un refrain que toute la chanson mais qui vaut vraiment la peine de s'y pencher (plusieurs écoutes nécessaires pour entrer dans l'atmosphère à mon avis).

Certains ont dit que ce qui reliait tous ces morceaux était finalement la ville de Londres (la pochette de l'album, faite par Simonon la représente, et tous les musiciens, je crois, y sont nées). Est-ce que c'est le fait de le savoir ou non. Toujours est-il qu'on s'imagine bien déambuler dans une ville nocturne (les références à la nuit sont très présentes), la casque solidement arrimé aux oreilles (ok Chandler arrimé aussi à un Iphone ;-), et les rues s'enchainant au rythme de cet album. A écouter.

P.S : Album à offrir à "la queen", Chandler !

01 février 2007

Quel avenir pour les blogs ?

Chandler : A priori, dans un futur proche, environ 2010, nous auront droit au LIFELOG, c'est a dire l’enregistrement numérique de votre vie : “des outils et capteurs connectés au réseau, qui enregistreront les activités détaillées de chacun”.
Ce qui risque de changer, tout d'abord notre regard sur notre passé, car on a tous une mémoire sélective et on a tendance se souvenir des choses positives mise a part les grosses claques de la vie, de plus notre mémoire n'est pas si fidèle que ca, on est d'ailleurs souvent nostalgique de certaine période alors qu'en réalité on n'aurait jamais pensé l'être, le recul sur notre passé nous fait oublier ce genre de détail en général, bref avec ces lifelogs ce ne sera pas le cas.
On peut meme imaginer que cela fera parti de notre CV, qu'on emmenera son bout de lifelog chez son psy, nouvel technologie d'exploration de soi pour les gens cherchant un mieux être, exhib et aussi les plus normaux

Le lifelog est surtout un projet basé sur un système qui capture, stocke et rend accessible tout le bagage et l’expérience de vie d’une personne ainsi que ses interactions avec le monde afin de nourrir des "agents intelligents" et autres. Le but est que le système puisse ensuite «suivre» la personne, de tracer des «fils de vie» en termes d’événements, d’états d’esprit et d’interrelations humaines et de «proposer» des changements et/ou améliorations.
Pour compiler les immenses bases de données nécessaires et ainsi créer un «Carnet de vie», le système suit systématiquement toutes les activités électroniques de l’individu, des transactions par carte de crédit aux courriels en passant les appels cellulaires, le sites Web visités, les déplacements enregistrés par sondes GPS, les dossiers médicaux, les données biométriques, etc.

Bloguer sa vie, être constamment présent sur le Web et être constament visible en tout temps et en tous lieux pose aussi des problèmes d"éthique.
C'est un peu une fusion entre nos vies reelles, virtuelle (second life, blog) et big brother.
D'ailleurs je ne sais pas si vous avez vu le film Final Cut, mais on s'en rapproche de plus en plus, je devrais peut etre creer ma boite de pompe funebre virtuel embaucher des realisateurs en vogues ;) va falloir investir dans les cadres numeriques sans fil qui seront disposés sur les tombes, le gardin du cimetiere sera le webmaster de demain !

Chez Pik & Chandler, tout le monde à droit a son quart d'heure !

Pour plus d'info sur wikipedia (english)

30 janvier 2007

Un peu de nous dans toute notre splendeur ! (suite)

Pik > Voici 5 choses sur Chandler

1/ Il peut manger 2 cheeseburgers à la pause de 10H sans froncer un sourcil (et sans enlever le cornichon)

2/ Il conduit comme un psychopathe et n'utilise la seconde et la troisieme que parce que c'est le seul moyen d'accéder à la cinquième.

3/ Bien qu'il soit dans une période "pull à col en V", ses chemises cowboy ou à jabot sont célèbres dans toute la région (yiiiiiiihhhhhaaaaaaaaa)

4/ C'est le plus grand consommateur (en général) que je connaisse et le seul à graver des films loués qu'il n'a pas aimé ou pas encore vu (Il doit représenter 50 % du PIB du Kenya à lui tout seul).

5/ C'est un ancien espion du KGB, service profiling : il est capable de vous brosser le portrait de n'importe quelle greluche juste à sa façon de tremper ses potatoes dans la sauce mayo.


Pik > 5 choses sur moi.

1/ J'arrive toujours au boulot avec la gueule dans le cul (même si je dors bien, douché, caféiné, etc) et je me réveille tous les matins avec la voix de barry white.

2/ Je ne crois pas aux grandes relations virtuelles sans avoir vu les gens. J'ai besoin de connaître les personnes et qu'elles me connaissent pour vraiment être à l'aise.

3/ J'ai le sentiment d'être toujours le cul entre deux chaises : une face "arty" avec des potes artistes (peintre, musiciens, théâtre) et des potes tres cartésiens avec des boulots plus communs. Donc je suis souvent trop décalé avec les cartésiens et trop cartésien avec les arty... lol

4/ J'ai eu une renault 11 blanche TXE (alias la "ronze") qui m'a valut un bon nombre de vannes de Chandler, snob des snobs en matière de bagnole...Je l'ai moi même amené à la casse (que j'appellais le "cimetière des ronzes" pour moins la faire flipper) et je me suis rendu compte que je m'y étais attaché à cette poire finalement.

5/ Je suis assez réfractaire aux nouvelles technologies (je viens d'ailleurs de m'acheter un téléviseur à tube cathodique, ce sera surement très chouette avec le cable USB lol) mais en même temps je ne cracherais pas sur un Iphone pour frimer (cf le point n°3...).

29 janvier 2007

Un peu de nous dans toute notre splendeur !

Chandler > Voici 5 choses sur Pik !

1/ Il sait joué Lolita de Alizée à la guitare électrique, et après 3 bières peut le chanter aussi ! Un vrai performer !!
A sa décharge, public ou pas il est toujours habité quand il joue !

2/ Les psychopathes lui font aussi peur (car trop cinglées lol) que moi elles m’intriguent

3/ Il imite a merveille l’accent chinois, donc on fait des concours d’imitation, je relance d’un golum, il me renvoi dans les cordes avec l’accent congolais et je termine par monsieur patate (le tout a jeun a 10h du mat je précise).

4/ Il lit la rubrique sexe de cosmo et entrevue quand il passe à l’appart ;) et à la question, tu préfères passer une nuit avec scarlett johansson ou 3000€ je vous laisse deviner sa réponse ...

5/ C’est le seul mec que je connaisse qui a un cable USB de 8metres pour relier sa freebox a sa télé ou pc


Chandler > 5 choses sur moi :

1/ Il m’est impossible de faire deux choses en même temps, donc appeler en conduisant c’est pas la peine surtout que pour conduire j’ai besoin de toute ma concentration, d’ailleurs fut une époque ou je préférais que Pluho (faudra un jour que je vous conte avec quel amour il fait la cuisine en plus on a le droit de goûter !) conduise ma caisse quand on allait sur paris ou autre afin de pouvoir profiter pleinement de la conversation ! Sinon je peux rien développer, je ne suis pas multitâche comme dirait la mère denis.

2/ Je suis de mauvaise humeur, voir je bug complètement quand j’ai mangé un truc pas bon, c comme si j’avais pas mangé à l’inverse un bon plat me donne le sourire ! D’autre part, je sens tout ce que je mange ou presque, souvent les gens oublient ce geste simple ! bref je suis très sensible de l’odorat (ne pas le faire au resto bien sur )

3/ J’ai une poisse monumental, je choisis toujours la file d’attente qui n’avance pas, que ce soit dans un supermarché, essence, boutique, autoroute, banque etc je fais au moins une gaffe par jour a la pierre richard, j’ai un don pour qu’il m’arrive toujours un truc improbable.

4/ Jamais une fille ne m’a fait jouir par une fellation, j’en ai vexé plus d’une, donc forcément par orgueil y en a qui ont sortir l’artillerie lourde pourtant, diverses techniques, etc.

5/ Il parait que j’ai un goût un peu spécial concernant mes chemises et mes shoes, assez pour que Pik m’en fasse la remarque chaque matin, parfois de façon déplacer, en allant jusqu’a toucher la matière pour un pull (alors que j’ai rien en dessous !), caressant mes pompes quand ce n’est pas en les essayant tout simplement !! Soulève mon jean pour voir si c’est des bottines ou pas, bref je vous passe les détails et j’évite surtout de dire que j’ai un nouveau boxer second skin ! lol

24 janvier 2007

Owen Noone & Marauder

Pik : Tiens, on avait pas encore fait d'article sur un bouquin. Et comme ça fait super intelligent de parler d'un truc où y'a meme pas d'images et qu'il faut bien contre balancer la "porn-wheel" de Chandler, je m'y colle ! Je viens de finir la lecture d'un cadeau fait par un très bon ami à moi, "Owen Noone & Marauder" de Douglas Cowie. Je dis très bon ami car le gaillard me connait suffisamment pour m'offrir un livre sur la formation et l'ascension d'un duo de deux guitaristes improbables. Cadeau qui a eu pour effet de me faire finir fissa un Bukowsky très très moyen pour commencer la lecture de ce roman à priori prometteur.

Pour pas que vous soyez perdu, je vous résume l'histoire : Owen Noone, ancien joueur de baseball professionnel mais encore très jeune, rencontre un soir dans un bar, Marauder, le narrateur, jeune étudiant paumé qui se fait un peu chier dans la vie. Les deux, du fait de leur référénces musicales communes décident de former un groupe de rock. Ils se mettent donc à la guitare, au chant et puisent dans un vieux répertoire des reprises folk mises à la sauce rock/punk. Bon jusque là, j'y crois.

Là où ca se corse c'est que les ptits gars deviennnent plus que rapidement des stars en faisant juste des reprises de vieux standards, sans savoir jouer de la guitare, et sans savoir chanter. Là je deviens septique... Bon je sais que les boys band ont existé, je vais pas faire de révisionnisme, mais je sais pas, je suis peut etre trop terre-à -terre (ou trop aigri parce que je suis pas une rock star :P) mais j'arrive pas à croire vraiment à cette ascension fulgurante. C'est vrai que l'auteur ne manque pas de nous parler du charisme de Noone, leader "kurt cobainien". Mais il vient en cours de route rattacher une histoire père/fils assez invraisemblable comme si il se rendait compte lui-même que la vie du groupe ne suffisait pas à rendre la trame palpitante.

Bon il en reste pas moins que le bouquin se laisse lire agréablement, qu'on à un point de vue assez "indé" de la montée d'un groupe et de la réalisation d'albums. Et comme les romans dans cette veine ne sont pas bien nombreux il faut pas bouder son plaisir, n'empêche que je suis resté un chouïa sur ma fin.

Dépaysement garanti !

MSN et Westin Hotels & Resorts ont lancer un portail de destinations virtuelles : www.renewal.msn.com dont le but est de favoriser la détente et l‘évasion. Deux choix s'offre à vous :
  • Escape, se consacre à votre détente : sur fond de musique, vous admirez de magnifiques photographies assorties de conseils afin de prendre soin de vous ;
  • Explore, vous entraine à la découverte de plusieurs villes : Boston, Chicago, Los Angeles, Madrid, Maui, New York, Paris, San Francisco, Seattle et Toronto. A partir d’une carte, utilisant le système de cartographie de Microsoft (Virtual Earth), vous découvrez les endroits à visiter (un descriptif, une vue à 360° et un commentaire audio font office de guide) ainsi que, bien sûr, les complexes de la chaîne Westin (qui en profite largement). Une sélection de photos est aussi proposée.

Et pour votre prochain week end, rendez-vous sur Week End Break, c'est une invitation au voyage pour des séjours et week-end prestigieux à la découverte des plus beaux vignobles de Bordeaux.
Plus de 40 coffrets week-end et séjours de 2 ou 3 jours où tout est compris : un hôtel quatre étoiles, des visites de châteaux des vignobles bordelais, des dégustations des grands crus classés, des dîners gastronomiques et des activités sportives, de détente ou de découverte du patrimoine... (à partir de 390€ pour deux) l'oenotourisme est la grosse tendance 2007 !

23 janvier 2007

Avis aux lecteurs de libération !

Chandler : Laisser un com aussi pertinent qu'intelligible sur ce blog, vous avez le pouvoir de remonter le niveau ! Car nous savons que vous venez de chez la rouquine, donc le blog c'est aussi ce que vous en faite au niveau des commentaires donc exprimez-vous! ;)

Pik : Hé Chandler t'emballe pas ! Tu oublies que si notre gentil visiteur lit ceci, il a d'abord cliqué sur l'article "Sur mon blog, je raconte mes plans cul, mais pas que... " puis est allé sur le site de la rouquine, puis a cliqué dans sa liste de blogs favoris (ne nous raconte pas de cracs internaute ! on avait placé un émetteur dans ta godasse) ce qui veut dire qu'il y a de très fortes chances qu'il soit plus "libération sexuelle" qu'autre chose...

Chandler : on devrait acheter des lecteurs comme des adwords sur google, et les classés par pertinence et performance afin d'industrialiser le blog et percevoir 10€ par mois sur leur dos, de quoi alimenter la machine à café et notre égo qui traverse le désert.

Tél fashion par LG - Prada avec écran tactile

Le mobile Prada par LG est un appareil tribande compatible avec les réseaux GSM/GPRS/EDGE. Pas de HSDPA, ni même de 3G pour le KE850… Il dispose, en revanche d'un équipement multimédia plutôt riche, un appareil photo de 2 mégapixels et une fonction de lecteur MP3/radio FM, ainsi que d'une connectique dernier cri, USB 2.0 et Bluetooth 2.0. Son seul véritable point faible, une mémoire interne quasi inexistante, compensée par la présence d'un lecteur MicroSD. Une carte de 256 Mo étant, semble-t-il, fournie par le constructeur.
Le téléphone LG KE850 sera dispo dés mars-avril !
Pour en avoir un aperçu, vous n’avez qu’à regarder la vidéo ci-dessous.

17 janvier 2007

L'amour, une belle escroquerie

Pik : Georges Martin, producteur des beatles, qu'on a longtemps considéré comme le 5e membre du groupe a un fils. Bon jusque là tout le monde s'en fout. Le problème étant qu'un jour (je suppute au ptit déj) le petit Giles a du demander : papa, papa comment qu'on fait les bébés ??? Georges, gené a alors répondu : va plutôt jouer avec les morceaux des beatles dans ta chambre (et arrête de me faire chier).

Le petit Giles, obéissant, a alors demarré son PC, lancé son logiciel de son top moumoute, et commencé à triturer dans tous les sens les bandes du plus célèbre groupe britanique. Le résultat, sorti en fin d'année comme un coup marketing encore plus gros que les précédents, nous annonce "des beatles comme on les avait jamais entendu", blablabla, blablabla...

Et là je n'ai qu'une chose à dire : vade retro satanas !!! Nan mais keske c'est que cette daube ??? Les bootlegs (qui consistent à mixer plusieurs morceaux) c'est pas nouveau et si c'est pour ajouter la rythmique de "get back" sur "back in the USSR" ou ajouter la fin d'un morceau sur le début d'un suivant, franchement merci pour la trouvaille.

Que ceux qui ne connaissent pas trop les beatles achètent le double bleu et double rouge pour les découvrir, pour les fans, passez votre chemin.

Chandler : Perso je trouve qu'il y a peu de véritable création actuellement, il y a énormément de reprise, voir des copies presque parfaite aussi bien en design, mode que musik, bref dans 20ans si on s'inspire des musiques de reprise, ca va nous faire des multi bootleg², on va mixer du Ikea avec du mobilier facon Heidi, bref c'est chiant, pour faire du neuf ou un effet de mode il suffit de prendre n'importe kel article basique et le customiser genre les ceintures, et bientot ce sera au tour des gants, des écharpes etc. En conclusion ce disque est surtout une compilation de la pauvreté créative, comme si on avait peur de la page blanche, donc on reprend les standards existant.

15 janvier 2007

Quel manque cherchez-vous à combler sur internet ?

Chandler : Il me semble qu'une majorité de personne voit dans internet la possibilité et l'opportunité d'être acteur et non plus spectateur d'un média, le tout par la simplicité et puissance des outils mis à disposition de monsieur et madame toutlemonde, que ce soit les forums, les blogs, pouvoir mettre ses photos, zik, video en ligne, avoir un avis sur tout, bosser de chez soi etc
Et dans la communauté bloggesque, il y a une certaine addiction pour attirer la foule face à notre boulimie de manque affectif, de reconnaissance et autre.

D'ailleurs je conseillerai à tous les gens ayant un problème de faire un blog juste avant d'aller voir le psy, car internet fait effet de loupe que ce soit sur vos défauts, vos qualités, vos différents traits de caractere.
Ici plus qu'ailleurs on nait "égo" dans le sens ou l'on n'est pas jugé par son apparence, ses fringues, son ethnie, classe sociale, compte bancaire etc ce qui fait qu'il n'y a pas de sélection ou d'apriori, par conséquent tout le monde peut prétendre à être ce qu'il veut ou presque et c'est souvent pour échapper à sa propre réalité.

D'autre part ici plus qu'ailleurs, tout est amplifié en bien comme en mal.
Bref internet est un royaume ou tout le monde se pense anonyme alors que c'est l'inverse, de plus devant cet égalité que représente internet, car ici on ne peut pas afficher son sac gucci, porsche etc, nous poussons le vice chaque jour pour nous différencier les uns des autres, que ce soit en investissant dans une version gold de msn afin d'ultra personnaliser son avatar, une pack de smiley pour customiser ses emails, des commentaires provocateurs ou inversement tres consensuel pour s'integrer au mieux, un lexique "hype", bref un royaume ou on parle plus qu'on ne lit.
Bien entendu je n'ai cité que quelques travers et cela ne reflete qu'une des nombreuses facettes d'internet.

Tout ca pour dire que je suis aussi destructuré dans ma tete qu'a l'écrit, et que cet article est chiant, mais vu que je l'ai ecrit, ca me saoule de le supprimer sinon faut que je ponde autre chose et j'ai plus le temps.
conclusion, comment voulez vous que je sois le fantasme de qq'un en ecrivant comme ca? moi aussi je cherche à plaire, j'essai de faire des pseudo phrase pertinente, parfois provocatrice, mais bon le point commun de tout ca est ma maladresse, mon sens de l'auto-dérision etc qui fait que je reste comme je suis et pas le super héros que j'aimerai être.
Vous pouvez critiquer cet article comme bon vous semble car il est loin d'etre complet mais pas le temps de refaire internet today, je sais prendre du recul et j'ai des yaourts périmés dans le frigot au cas ou...

Pour la métaphore du jour (special "les Expert gniangnian mais trash"):
Je suis comme le sperme, un être vivant qui ne se revelent qu'a la lumière de votre coeur.

Pour la phrase du jour à méditer (copyright Pluho)
"découvrir l’autre pour ce qu'il pense, non ce qu'il est ou ce à quoi il ressemble "

Si vous lisez cette phrase, bravo ! car Pik n'a pas eu le courage de lire l'article en entier... monsieur est aussi inaccessible pour vous que pour moi, faut dire qu'il se prends pour Patrick Swayze dans Ghost en ce moment ;)

"Dans la publicité"



Pik : Excellent ce dialector (voir l'article ci-dessous).
J'apporte ma contribution avec cette vidéo que je trouve assez terrible.
En espérant que le buzz autour de ce post permette de capitaliser sur le background du blog grâce à un bon feedback...

Le dico de la com’ pour les nuls

Chandler : Devant l'avalanche de terme anglophone branchouille aussi bien en réunion que dans vos soirées VIP, voici LE dictionnaire de la com', véritable guide de survie en milieu trendy et qui ne manque pas d'esprit.

Extrait
Pipe : Sorte de tuyau imaginaire sensé représenter le processus d'élaboration d'une campagne. Comme c'est un tuyau, on ne sait évidemment jamais avant la fin où on en est exactement...
Exemple : - Pik, tu as fini ton article ?
- T'inquiète, c'est dans le pipe Chandler.

12 janvier 2007

Sean Lennon (fils à papa)

Pik : Devinette : je porte une barbe, j'ai des petites lunettes rondes, je compose des belles mélodies et je passe chez michel Drucker le dimanche après-midi.... je suis, je suis ??? Hinnnnnnnnn ! Perdu ! Je suis Sean Lennon et pas John ! C'était pas facile non plus (bon y'avait bien l'indice "michel drucker" mais vu sa longévité...je comprends que vous soyez tombé dans le panneau). Et voilà donc un nouvel album du fiston (julian, son demi et grand frère étant sans grand interêt). Là où les précédents étaient passés plutôt inaperçus (à juste titre d'ailleurs) celui-ci démarre sur les chapeaux de roues grâce à une presse enthousiaste.Bon évacuons tout de suite l'aspect affiliation : oui sean a la voix de john, oui sean a le look de john, oui sean compose (plutot) comme john mais sean est plus sean que john (forcément c'est son fils, suivez un peu).

Et j'ai envie de dire (j'vais m'gener) que sean est plus naïf, plus délicat et donc moins acide (forcément) que son père, tout du moins à la fin de sa vie. En témoigne ce "viande morte" qui ouvre l'album (en écoute dans la playlist), malgré un titre que ne renierait pas Hannibal Lecter, c'est fin, élégant, extrêmement riche dans la production (les voix, les cordes, la clarinette...) sans perdre ce côté british si agréable. Alors forcément c'est un nom dur à porter quand son père a été le plus grand auteur/compositeur pop qu'à connu le 20e siècle (avec Paulo exaeco à mon avis) mais sean, écoute moi : le 21e est pour toi ! Alors continue comme ça et surtout évite les autographes à la sortie des hotels !