22 mai 2007

Et si l'avenir c'était l'éco-citoyen ...

L’éco-citoyen est défini comme suit : il se nourrit d’aliments issus de l’agriculture biologique, il trie ses déchets, achète des articles recyclables et utilise des produits d’entretien non toxiques, à base de substances naturelles. Il a banni de son jardin toute solution se terminant par « ide » et sait lire les étiquettes.

Avant on achetait une marque comme on s'achète une identité mais le temps est venu de nous acheter une conscience avec une consommation éthique, tout comme on achètera plus des logos mais des labels.
D'ici 2010 , est ce que les filles botoxiquées, siliconées, décolorés, seront montrées du doigt ?
Etant hyperconsommateur, à la recherche systématique de nouveautés, étant soumis à des impulsions d’achat dictées par la publicité, suis mal barré :)

6 commentaires:

Lou a dit…

Yeah! je suis une éco-blogo-bio-citoyenne...

Papa et Maman font un jardin... le week end quand je rentre les voir, je repars avec les provisions du jardin dans la valise... et je mange bio même à Paris sans avoir à payer les surtaxes des produits bio ! Bon, plus tard on verra... car je doute que papa et maman accepeteront de préparer des confitures maison toute leur vie pour leur tite fille chérie...

Allez Tartare... après la séance barbecue, il te reste à cultiver ton jardin ! ;-)

violette a dit…

Tu restes soft dans ton discours, mais ça m'a fait doucement sourire parce qu'il y a quelques semaines, j'avais l'idée d'écrire un truc du style "fuck l'écologie", je me suis dit que ça allait trop loin, que j'allais me faire lyncher.

Malgré tout, l'idée ne me déplairait vraiment pas et peut être un jour de folie...

Tartare a dit…

Lou et violette > Comme dans ce monde tout est une question d'économie ce n'est pas seulement en mangeant les légumes de son jardin que l'on va sauver la planète :) de plus eco citoyen ce n'est pas juste une question alimentaire.
J'ai lu un article interessant sur un site comme quoi l'agriculture biologique généralisé entraînerait une légère baisse de la production agricole qui diminuerait l'excédent agricole européen et américain.
Et la ou ca devient interessant c'est qu'en Afrique par exemple, elle permettrait une hausse de la production agricole ainsi que des cours et qu'ils vivent enfin de leur production.

Malheureusement ce week end j'emmene Harry and co à un centre d'essai alfa pour faire rugir les V6 donc j'ai encore bcp de chemin à faire :)

Concernant le fuck l'écologie non, par contre je te conseil fuck l'hypocrisie écolo car bcp de gens se donne bonne conscience juste parce qu'il achete un poulet bio dans le mois, c'est comme si j'etais un bon conducteur parce que je ralenti a la vu d'un radar :)

pluHo a dit…

Je me doute que tu pensais me faire réagir sur ce sujet monsieur !!!!
Merci Lou, j'ai lu quelque part que tu appréciais mes commentaires...
J'essayerai donc d'intervenir plus efficacement en évitant ce qui m'a fait fuir sur ce blog, à savoir...ce que vous êtes tous encore en train de faire; parler de vous et non du sujet, étaler pauvrement votre culture forcement Underground, récupéré rapidement sur Google ou Wikipédia.
Soyons vrai, soyons francs, soyons nous-mêmes et ce blog tel le phœnix renaitra de ses cendres qui ont justement assez polluées la blogosphère....
(Personnellement depuis quelques semaines, je suis entré en résistance)!!!
Chandler, que dire de ce sujet sinon, qu'il fait l'unanimité dans les salons mais qu’ on ne voit pas plus de monde dans les manifestations...
Eco-citoyen c'est joli mais c'est deja considérer qu’ on se place en marge du système. Le but c'est d'être un citoyen responsable qui bien sur ne fera plus jamais rugir de V6, considérera qu il ne faut pas confondre le bio et le jardin de papa maman qui contient peu être des phosphates.
Quand au Fuck l'écologie, les punks l'ont déjà testé, c'est ce qu’ on appelle un comportement suicidaire...et non-humain surtout.
Allez a bon entendeur....

harry a dit…

Ca me rappelle la discussion qu'on a eu à la pause mon cher Tartare... Bien sûr on peut dire que si les américains ne ratifient pas le traité et que les pays en voie de développement n'ont pas de compte à rendre, à quoi bon s'en préocupper sachant que rien que ces quelques pays représentent un pourcentage énorme de la pollution sur la planète ? Cette approche me fait penser à une querelle de voisinage : je baisserai le son de ma sono quand il arretera de tondre la pelouse le dimanche lol. Je pense qu'il faut juste être le premier à être le moins con.

pluHo a dit…

Absolument d'accord avec toi le Harry, j'ajouterais qu il est toujours facile de se cacher derriere l'arguement du pire que soit et que ca changera rien etc....
Je vous epargnerais le classic des petites rivieres etc...
L'environement c'est l'affaire de tous certes, mais avant toute chose, une affaire de conscience avec soi meme.
On ne peut plus dire aujourd'hui qu on ne sait plus.
Permettez moi de paraphraser;
"Quand ils ont pollués la mer je n'ai rien fait, quand ils ont pollués la terre je n'ai rien fait, quand ils ont pollués le ciel je n'ai rien fait...
Quand ils ont pollué ma fille et mon fils, il était déja trop tard"
Rien a ajouter...